L’héritage Vavilov

Nicolaï Vavilov était un botaniste et généticien russe qui a consacré sa vie à la collecte et à la conservation d’une banque de graines du monde entier pour préserver l’Humanité de la famine.
L’institut Vavilov de Saint-Pétersbourg a la particularité de ne pas être qu’une banque de graines, car parmi les 350 000 variétés végétales qu’elle abrite un certain nombre ont été (et sont toujours) replantées au fil des ans permettant de garder dans leur mémoire l’évolution du climat.
C’est cet « esprit Vavilov » que d’autres botanistes, du Centre de Ressources de Botanique Appliquée de Lyon (CRBA), sont allés chercher à Saint-Pétersbourg en 2014.
Ils sont revenus avec des légumes français oubliés et l’idée de créer des jardins conservatoires Vavilov à Lyon et en France, avec un concept innovant « d’adoptant » de légumes, de fruits ou de fleurs, permettant à un particulier, une collectivité ou une entreprise, en plantant, en arrosant, en observant et en récoltant les graines, de garder les caractéristiques de l’épigénétique du territoire et de son climat et de transmettre la mémoire vivante de la biodiversité végétale aux générations futures.

C’est ce concept "d’adoptant" que l’association l’écri(toi)re05 développera avec le programme "ensemencer demain" en collaboration avec le CRBA, avec dans un premier temps un ancrage sur la commune des Vigneaux.
L’écri(toi)re05 a commencé à animer ce programme avec la mise en ligne du Grimoire de Capucine.